Animer et diffuser l'histoire locale et régionale

Notre mission

En lien avec la communauté

Affiliations et partenaires

Le Marigot d'hier à aujourd'hui

Notre histoire

Dans les coulisses du Marigot

Notre équipe

Faire de l’histoire consiste à lancer des passerelles entre le passé et le présent, à observer les deux rives et à être actif de part et d’autre.

— Bernhard Shlink, écrivain allemand, auteur Le liseur

Fondée à Longueuil en 1978 par Charles-Édouard Millette et présidée plusieurs années par Annette Racicot Laramée, la Société historique et culturelle du Marigot a publié de nombreux livres et des dizaines de cahiers historiques, portant sur le territoire de la Rive-Sud de Montréal. À l’origine de l’histoire officielle de Longueuil et de Brossard, le Marigot a été le premier à créer le dictionnaire historique d’une municipalité, rédigé par l’historien et président Michel Pratt, qui a aussi écrit en 2003 le livre Les dirigeables R-100 et R-101 : le succès du voyage du R-100 au Québec et la tragédie du R-101 en France, vendu à l’international. En 1996, le Marigot crée son site Web, devenu rapidement l’un des sites d’histoire régionale les plus importants du Québec, multipliant les ressources virtuelles.

En 2000 puis en 2010, le Marigot a été l’hôte des 35ème et 45ème congrès de la Fédération des sociétés d’histoire du Québec. Depuis une quinzaine d’années, il a aussi organisé des visites guidées du circuit patrimonial du Vieux-Longueuil, plusieurs expositions et des conférences dans les écoles et pour les groupes communautaires. Le Marigot a contribué à la réalisation de nombreuses plaques didactiques qui retracent l’histoire du site du patrimoine du Vieux-Longueuil et une partie de celle du chemin de Chambly. Il est aussi le créateur d’un parc en l’honneur de Charles Le Moyne, fondateur de Longueuil.

La Société historique et culturelle du Marigot a reçu plusieurs distinctions au cours de son existence comme le prix Léonidas-Bélanger en 2002 pour son Atlas historique ou encore le prix du Gala de la culture en 2007, dans la catégorie Patrimoine pour la conception de plaques didactiques, prix qu’elle recevra à nouveau deux ans plus tard pour le livre Longueuil 1657-2007, écrit par Michel Pratt.