1978

  • Fondation à Longueuil le 13 mars par Charles-Édouard Millette†

1979

  • François Matte† devient président.

1980

  • Louise Dufresne Légaré† et Lucie Côté Nadeau† deviennent co-présidentes.

1982

  • Annette Racicot Laramée devient présidente.

1990 à nos jours – Acquisition de 25 000 photos originales de Sun Media (Courrier du Sud, Brossard éclair)

1992

  • Participation à la création du site du patrimoine du Vieux-Longueuil, cité en 1993

1995 à nos jours – Publication du bulletin Le Marigot trois fois par année

1996

  • Création du premier site Web du Marigot, devenu rapidement l’un des sites d’histoire régionale les plus importants du Québec-Canada

1997

  • Choix de la Petite histoire illustrée de Longueuil, par Robert Gauthier, aux Éditions du Marigot, par la Commission scolaire Jacques-Cartier (aujourd’hui Commission scolaire Marie-Victorin) pour les élèves inscrits aux cours de sciences humaines, de la troisième à la cinquième année

1998

  • Michel Pratt devient président.
  • À l’occasion du tricentenaire de la fondation de Biloxi, ville du Mississippi, par Pierre Le Moyne d’Iberville, une délégation de cette ville a droit à une visite guidée de Longueuil, grâce au président du Marigot. En guise de remerciement, la délégation offrit au Marigot une magnifique sérigraphie du départ, le 5 septembre 1698, de La Rochelle, en France, de Pierre le Moyne d’Iberville, sur ordre du Comte de Pontchartrain, ministre français de la Marine.

1998-1999 – Expositions au centre commercial Jacques-Cartier

1999

  • L’ancien maire Marcel Robidas dépose ses archives au Marigot.

1999 à 2004 – Partenariat avec l’Association des auteurs de la Montérégie (Michel Pratt, président de 1999 à 2002) ; fondation sous son mandat du Festival de la littérature de la Montérégie.

2000

  • Organisation et tenue par le Marigot du 35e congrès de la Fédération des sociétés d’histoire du Québec
  • Réalisation – textes et photos – avec la Ville de Longueuil de 21 plaques didactiques pour le site du patrimoine du Vieux-Longueuil

2001

  • Exposition sur le patrimoine bâti de Longueuil, en avril au vieux presbytère St. Mark, à l’invitation de la Société de développement des arts et de la culture de Longueuil (SODAC)
  • Publication de l’Atlas historique de Boucherville, Brossard, Greenfield Park, LeMoyne, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Hubert et Saint-Lambert, par Michel Pratt, premier ouvrage sur la nouvelle ville de la Rive-Sud
  • Attribution au port de plaisance du nom de Réal-Bouvier, navigateur renommé, et du nom de Georges-Dor, écrivain et interprète bien connu à travers le Québec, à une rue et un parc, grâce au Marigot
  • Dévoilement, en septembre, du monument à la mémoire de Charles Le Moyne, projet initié par le frère Marie-Victorin alors qu’il résidait à Longueuil dans les années 1910 et repris par le Marigot
  • Nomination du président du Marigot, Michel Pratt, par le Comité de transition de la nouvelle Ville de Longueuil pour choisir un nom à la nouvelle ville ; M. Pratt fut l’un des plus ardents promoteurs de la conservation du nom de Longueuil.

2002

  • Exposition sur les monuments et sculptures de l’arrondissement du Vieux-Longueuil, en avril, toujours avec la SODAC
  • Prix Léonidas-Bélanger, attribué par la Fédération des sociétés d’histoire du Québec, et second prix du Grand Prix du livre de la Montérégie, décerné par l’Association des auteurs de la Montérégie, à l’Atlas historique
  • Publication aux Éditions Histoire Québec d’un livre sur les monuments et sculptures de l’arrondissement du Vieux-Longueuil
  • Publication d’une histoire exhaustive de Ville Jacques-Cartier qui remporta deux prix aux Grands prix du livre de la Montérégie et la deuxième place au prix Léonidas-Bélanger
  • Ouverture d’un Centre d’accès communautaire informatique
  • Inauguration avec Parcs Canada, le 26 septembre, d’une plaque à la mémoire de Charles Le Moyne dans le parc où est situé le monument du fondateur de la seigneurie de Longueuil

2002 à 2009 – Publication de la chronique d’histoire « C’était hier » dans l’hebdomadaire Le Courrier du Sud, conférences et entrevues à différentes chaînes de la télévision, par Michel Pratt

2003

  • Publication du livre Les dirigeables R-100 et R-101, par Michel Pratt, dont la moitié de la production fut vendue sur la scène internationale
  • Recommandation à la députée Caroline St-Hilaire du nom Longueuil-Pierre-Boucher pour une nouvelle circonscription, nom qui fut finalement retenu

2003 à 2005 – Développement de la collection numérisée de l’Institut généalogique Drouin

2004

  • Le Marigot devient membre de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie.

2005

  • Prix Léonidas-Bélanger, volet réalisation, pour le site Web du patrimoine de Longueuil
  • Exposition sur le dirigeable R-100 sur le site du Musée virtuel du Canada

2006

  • Prix Cyprien-Tanguay, décerné par la Fédération québécoise des sociétés de généalogie, Prix Rodolphe-Fournier, décerné par la Chambre des notaires du Québec, second Prix Léonidas-Bélanger pour la qualité du logiciel Longueuil sous le Régime français
  • 3e Prix Léonidas-Bélanger, décerné par la Fédération des sociétés d’histoire du Québec, L’aéroport de Saint-Hubert, 1927-1941, par Rémi Caradot
  • Nomination de Michel Pratt en tant que membre du comité organisateur des fêtes du 350e anniversaire de Longueuil, à titre de conseiller spécial

2007

  • Prix Patrimoine du premier Gala de la culture de Longueuil pour les plaques didactiques sur le site du patrimoine du Vieux-Longueuil

2008

  • Fusion avec la Société historique de Saint-Hubert
  • Publication du livre L’Orchestre symphonique de Longueuil, par Michel Pratt

2009

  • Publication des livres Brossard 1958-2008, La Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud et Le Quartier Bellerive, par Michel Pratt
  • Prix Patrimoine du second Gala de la culture de Longueuil pour le livre Longueuil 1657-2007, par Michel Pratt

2010

  • Organisation et tenue par le Marigot du 45e congrès de la Fédération des sociétés d’histoire du Québec sur le thème « L’histoire des transports au Québec »
  • Acquisition du fonds d’archives de l’Escadron 438, contenant plus de 15 000 photos numérisées
  • Publication de l’histoire de l’Institut généalogique Drouin et de celle du 438e Escadron des Forces armées canadiennes, logée à Saint-Hubert depuis 1934
2010-2011 – Vaste projet d’indexation des registres numériques de l’Institut généalogique Drouin

 

2010 à nos jours – Participation de Michel Pratt, président puis délégué (à partir de 2015) du Marigot, au Comité de toponymie de la Ville de Longueuil

2012

  • Publication d’une nouvelle version du Dictionnaire historique de Longueuil, par Michel Pratt, avec les ajouts de Saint-Hubert, Mackayville-Laflèche, Greenfield Park et Ville LeMoyne

2013

  • Lancement de la version mobile du site Web du Marigot

2013-2015 – Participation de Mathieu Jacques, secrétaire du Marigot, au Comité local du patrimoine de la Ville de Longueuil

2014

  • Acquisition d’un fonds exceptionnel de 115 000 photos et de nombreux vidéos (fonds André-Hurtubise) et du fonds Fatima Houda-Pepin
  • Rénovation majeure du bâtiment
  • Mise en ligne du Dictionnaire historique de Longueuil version multimédia

2015

  • Le Dictionnaire historique de Longueuil version multimédia est finaliste au Gala de la culture de Longueuil.
  • Retraite de Ginette Guilbault après 21 ans de service au Marigot comme adjointe administrative
  • Louise Levac devient présidente.
  • Dévoilement d’une plaque éducative commémorant les 350 ans du régiment Carignan-Salière et le début de la construction du chemin de Chambly

2015 à nos jours – Participation de Louise Levac, présidente du Marigot, au Comité local du patrimoine de la Ville de Longueuil et contribution du Marigot aux Journées de la culture par des visites animées du Vieux Saint-Hubert, avec le Théâtre du 450 et la Société nationale des Québécois de Saint-Hubert

2016

  • Karina Trautmann devient la coordonnatrice des activités au Marigot.
  • Transformation des outils de communication – logo, page Facebook, bulletin, site Web – du Marigot par Karina Trautmann et Chloé Nivat, stagiaire française
  • Recherche sur l’histoire des transports sur la Rive-Sud par Ann-Émilie Lacerte, étudiante en histoire
  • Nouvelles visites animées du chemin de Chambly et du site du patrimoine du Vieux-Longueuil, restructurées par Lambert Garceau et Ève Grenier, étudiants en histoire et en urbanisme
  • Création de la visite animée Montréal-Sud, berceau des services aux familles à Longueuil
  • Exposition de photos historiques de Saint-Hubert à la Fête de quartier Laflèche
  • Capsules historiques à l’émission Studio Direct, Télévision Rive-Sud, conçues par Karina Trautmann
  • Acquisition du fonds d’archives Maurice-Giroux
  • Création de la visite animée du Vieux Saint-Hubert pour les enfants de l’ordre primaire, par Karina Trautmann
  • Création de la visite animée nocturne Le Vieux-Longueuil en lumière, dans le cadre du Lumifest de Longueuil